Must Have: Les indispensables de Visual Studio et TFS 2010

Beaucoup de personne qui débutent avec l’offre ALM de Microsoft se contentent d’utiliser le minimum requis, à savoir un TFS 2010 installé du coté serveur et un Visual Studio 2010 du coté client.

On ne peut pas les blâmer, on pourrait s’attendre à avoir toutes les fonctionnalités nécessaires pour développer sur à l’aide de cette plateforme et lorsqu’une fonctionnalité manque, notre moteur de recherche favori ne va peut être pas nous retourner la bonne solution voire…trop de solutions!

TFS est un peu victime de son succès, son ouverture permet de créer une quantité incroyable d’add-ons, d’applications serveur/clientes si bien qu’on se perd vite. Du plus il n’y a pas vraiment de référentiel qui répertorie tout ce qu’on pourrait utiliser alors quand on débarque, on ne sait pas où mettre les pieds!

Je vais donc commencer une série de billets taggés “MustHave” qui fera une brève description des outils jugés incontournables. Mais avant ca, étudions un peu les différentes familles d’outils disponibles rangé par catégorie de distribution.

Les différentes contributions

Il y a plusieurs familles d’outils gravitant autour de l’écosystème TFS, étudions les principales rapidement:

Microsoft – General Distribution Release (GDR)

GDR est un type de distribution générique chez Microsoft, ma compréhension sur ce type est que les GDR sont des versions plus abouties de produits (ou partie d’un produit) étant déjà sortie où Microsoft aurait jugé bon de ne pas attendre la prochaine version majeure. Vous avez suivi? Un exemple!?

Le meilleur exemple pour l’ALM est la partie Database Edition 2008, dans sa version RTM les fonctionnalités étaient assez limitées, si bien que Microsoft à décidé de sortir une GDR assez rapidement pour fournir une version vraiment exploitable sans attendre la version 2010 (qui intègre toutes ces évolutions et plus).

Pour télécharger une GDR il faut détenir la licence du produit dans sa version RTM.

Microsoft – Power Tools

Les Power Tools gagnent vraiment à être connu! Développés par Microsoft, diffusés gratuitement, ils offrent un jeu de fonctionnalités jugées indispensables qui n’auront pas été initialement planifiées ou qui auraient été coupé du développement (souvent par faute de temps).

Ils ont un cycle de livraison que Microsoft essaye de maintenir tous les trimestres. Ce type d’outils est vraiment la réponse de Microsoft face aux livraisons majeures trop espacées dans le temps.

Les plus connus sont les TFS Power Tools 2010 et les Visual Studio 2010 Productivity Power Tools.

Microsoft – Out of Band Release

La dernière catégorie lié à Microsoft, les Out of Band Release, ce mode, sous cette dénomination formelle, est relativement récente. Là où les Power Tools apportent des fonctionnalités ponctuelles mineures et indispensables, les OoBR sont généralement destinées à apporter de nouvelles fonctionnalités significatives à un produit bien spécifique, élargissant ainsi son périmètre fonctionnel.

A ma connaissance, les OoBR sont pour la plupart des Feature Pack, parmi les plus connus: Visual Studio 2010 Feature Pack et le Visualization and Modeling Feature Pack.

Visual Studio Gallery

Basculons maintenant dans le mode communautaire ou tierce partie, le Visual Studio Gallery est un emplacement géré par Microsoft qui héberge des applications libre de distribution ou en version d’essaie, développées par Microsoft, d’autres entreprises ou des particuliers.

Le Process Template Scrum de Microsoft est hébergé sur le VS Gallery.

Codeplex

Dernière catégorie et non des moindres: la plateforme Open Source de Microsoft, Codeplex!

Codeplex héberge plusieurs serveurs TFS afin de fournir un lieu gratuit pour les développements de projets Open Source, des milliers d’applications y sont présentes et le tag TFS est bien représenté!

Plus d’info

Le portail de Visual Studio sur la MSDN constitue un bon point d’entrée concernant toutes les contributions de Microsoft autour de Visual Studio et notamment la partie sur TFS.

Leave a Reply