Buildez dans le cloud avec Team Foundation Services

Brian Harry l’a annoncé il y a quelques jours, il est maintenant possible d’utiliser Azure pour l’intégration continue de vos projets. Fini la création de Build Controller, Build Agent, VMs et la maintenance de tout ceci. Le moins qu’on puisse dire est que l’intégration continue devient de plus en plus accessible avec la prochaine génération de logiciels et de services Microsoft. Comment ca marche Pour faire bref, vous avez maintenant la possibilité de cibler un nouveau Build Controller (le “Hosted Build Controller”) dans vos définitions de Build. Lorsque celui-ci est spécifié, toute Build démarrée sera compilée sur le Cloud. En interne, Microsoft possède un pool de VM sur Azure et dès que vous déclenché une Build, une VM est prise dans ce pool et la mécanique d’intégration continue s’effectue “normalement” (création de workspace, récupération des sources, compilations, exécution des tests, indexation des sources, etc.). Une fois la Build terminée la VM est restaurée dans son état “clean” et réintègre le Pool. Vous avez la possibilité d’utiliser un Build Template Custom, comme On-Premise (i.e. “à la maison”). Un seul détail différencie les Build sur le Cloud de leur version On-Premise: la “Drop Location” des binaires compilés. Ce paramètre est historiquement une […]

Configuration de TFS Build avec TFSPreview

A un petit détail près voilà un cas où l’on peut attribuer une phrase que Microsoft aime bien nous sortir en ce moment "It works as you would expect!" (et non, ce n’était pas "Fast and fluid"…). Pour les chanceux qui disposent d’un compte TFSPreview et qui voudraient utiliser la fonctionnalité d’intégration continue: c’est possible! Pour ce faire récupérez TFS11 beta et suivez ce petit ScreenCast! Pour bénéficier de l’intégration continue il faut installer un nouveau Build Controller et au moins un Build Agent sur une machine “on premise” (c’est à dire sur votre réseaux local). Celle-ci ira dialoguer avec TFS Preview pour tout échange relatif à la compilation. Installer TFS 11 beta sur la machine destinée à être le contrôleur Une fois TFS 11 installé il faut le configurer Nous voilà sur le Server Configuration Center, on clique sur “Configure Team Foundation Build Service”.

Visual Studio 11: du nouveau pour les Workspace–Partie 2

Ce billet fait suite à la première partie. Workspace Local Je ne le répèterais jamais assez, le Workspace Local est le nouveau mode par défaut de Visual Studio 11, c’est à dire que celui créé par défaut lorsque l’on se connecte pour la première fois à un serveur TFS sera en mode Local. Donc si vous ne touchez à rien concernant les Workspace, vous serez en mode Local, mieux vaut donc savoir comment ce mode fonctionne! Que nous apporte ce nouveau type? On peut dire qu’il est l’opposé du workspace de type serveur. Dans ce mode le Workspace est géré indépendamment du serveur TFS, le premier avantage évident est qu’il n’est donc plus nécessaire d’être connecté au serveur TFS pour effectuer la plupart des opérations liées à la gestion de configuration. Le deuxième avantage est que vos actions n’ont pas à être initiées dans Visual Studio pour que celui-ci détecte les changements apportés aux répertoires sous gestion de configuration. Pour être plus clair, Visual Studio surveille en permanence les changements effectués dans les répertoires et leur fichiers. Les fichiers ne sont plus en read-only (lecture seule) lorsque qu’ils ne sont pas en check-out (cela fait du bien!) et vous avez […]

Visual Studio 11: du nouveau pour les Workspace–Partie 1

Visual Studio 11 nous offre une évolution notable du coté de la gestion de configuration avec un nouveau type de Workspace. Avant de la découvrir, commençons par un petit cours d’histoire… Il était une fois…. Avant TFS Microsoft n’avait qu’une solution pour gérer le SCM: SourceSafe. Tout ceux qui ont utilisé cet outil savent ô combien il fallait s’armer de patience et de courage pour parvenir à ses fins. Dans la (longue) liste des reproches que l’on pouvait faire à SourceSafe nous avions: Pas très scalable: SourceSafe ne supportait pas vraiment bien les gros projets, ni les grosses équipes. Ne marche qu’en Local: pas possible de le faire fonctionner avec des équipes distribuées un peu partout sur le WAN. Mode de gestion de branche très limité… Bon bref, j’arrête là, RIP SourceSafe… Pour revenir à TFS, Microsoft à donc souhaité gommer les plus gros défauts de SourceSafe et notamment celui de la distribution sur le WAN. De nos jours il est très fréquent d’avoir des équipes de développement éparpillées un peu partout sur le globe, alors il faut que leur SCM favoris supporte cette distribution. Pour ce faire, TFSC (Team Foundation Source Control) est basé sur les technos de pointes […]

TFS devient gratuit avec sa version Express

Conjointement avec la sortie de la Beta de Visual Studio 11 Brian Harry a annoncé la sortie d’une nouvelle version de TFS nommé “TFS Express” ce qui porte maintenant leur nombre à quatre: Team Foundation Service: la version “in the cloud” de TFS TFS “Standard/Full” : la version la plus complète de TFS TFS Basic : version au fonctionnalité et déploiement simplifié TFS Express : le dernier arrivant TFS Express, pour qui et pour quoi ? TFS Express vient compléter la gamme “Express” des produits de développement tels que Visual Studio ou SQL Server. Comme ses compères , TFS Express est donc gratuit et destiné aux passionnés, débutants souhaitant démarrer l’ALM sur une équipe réduite. Les fonctionnalités annoncées de TFS Express: Gestionnaire de configuration avec le Source Code Control Suivi des tâches avec le Work Item Tracking Compilation automatisé Tableau de tâches Agile

How to use NuGet with the TFS Version Control

NuGet is really a great tool, something that we’ve missed for many many years in the Microsoft World. But don’t expect it to be at the top yet, which is understandable due to his young age. However it’s improving and the latest version 1.6 just proves it! Two ways to put under Source Control your NuGet package references Let’s briefly describe these methods by starting with the first introduced in the tool

Visualization & Modeling Feature Pack : du neuf pour le C++

Les développeurs C++ ont tendance à être oublié par Microsoft quant il s’agit d’ALM pour les outils client. Il faut dire que l’éditeur s’est penché sur cette discipline après la sortie de .net et celui-ci rend plus facile la réalisation de certains points comme les outils liés à l’architecture. Par exemple lorsque Visual Studio 2010 est sortit, les fonctionnalités Modeling liées à l’architecture étaient réservées au monde de .net. On peut le comprendre car pour développer ce genre de fonctionnalités on pourra se reposer sur le mécanisme de réflexion qu’offre la plateforme .net. Lorsqu’un langage ne permet pas de faire de la réflexion (comme le C++), seul le parsing des sources d’un projet permet d’extraire les données que l’on souhaite analyser. Ceux qui font du C++ savent que parser efficacement un fichier .cpp relève de l’exploit que seul le parseur de votre compilateur préféré sait réellement faire. Voilà pourquoi logiquement (malheureusement) les développeurs natifs ont été privés de ce genre d’outil…jusqu’à ce que le Visualization & Modeling Feature Pack point le bout de son .vsix. Cette extension de Visual Studio est disponible pour les abonnés de la MSDN qui utilisent Visual Studio Ultimate, celle-ci offre bon nombre de nouvelles fonctionnalités […]

VMPrepTool for Lab Manager 2010

Visual Studio 2010 Lab Management est considéré comment le summum de l’intégration continue, il permet d’intégrer dans ce cycle la gestion des machines utilisées pour effectuer les diverses campagnes de test. L’industrialisation de ce procédé à un coût : la configuration. Il faut avouer que dans notre cas, il est élevé: mettre en place Lab Manager demande un certain nombre de compétences, des connaissances et une bonne dose de patience! Ce “problème” ayant été remonté très tôt auprès de Microsoft, l’éditeur de Redmond a entreprit certains chantiers afin de limiter la casse. Un premier outil est sortit depuis quelques mois déjà: le VM Prep Tool, il prend en charge la fastidieuse tâche de créer/préparer une machine virtuelle pour que celle-ci soit prête à l’utilisation par Lab Manager. Concrètement cela consiste à installer les différents agents liés à TFS, les patches et faire des réglages systèmes spécifiques à la gestion des VM. L’outil se télécharge à l’adresse suivante: http://archive.msdn.microsoft.com/vslabmgmt. L’installation est un peu compliquée mais il suffit de suivre le guide inclut dans la page de téléchargement. Deux modes d’utilisation sont disponibles: Self Service Mode: permet de configurer/mettre à jour une VM pour qu’elle soit utilisable par Lab Manager. Admin Mode: […]

Team Build 2010: Comment débugger simplement avec l’indexation des sources!

Team Build 2010 résout fort simplement une problématique que l’on a depuis des lustres: comment débugger facilement une release ancienne ou compilée par une chaine d’intégration continue. Ceux qui savent de quoi je parle l’auront déjà compris: avoir les fichiers sources qui correspondent à ce que vous débuggez peut s’avérer être une tâche difficile voire impossible. La théorie (grosse maille) Pourquoi? Revenons rapidement sur le mécanisme du debugging (mais alors très rapidement): Tout commence par l’Exe que vous débuggez, ainsi que les DLL qu’il utilise: c’est le programme qui est exécuté pas à pas par le débuggeur. Seulement, si vous n’avez pas les sources, vous n’aurez qu’une vue code assembleur de votre programme et même si vous avez passé plusieurs années à faire de l’assembleur, ca ne vous donnera pas pour autant le courage de faire avec! L’utilisateur veut débugger avec les sources qui ont étés utilisées pour compiler le programme. Un type de fichiers existe pour faire le lien entre un fichier binaire (.exe, .dll): c’est le .pdb. Grossièrement le .pdb stocke pour chaque statement de votre langage le fichier source (un .cs par exemple) dans lequel il se trouvait et à quelle ligne. Lors du debugging, lorsqu’un fichier […]