How to use NuGet with the TFS Version Control

NuGet is really a great tool, something that we’ve missed for many many years in the Microsoft World. But don’t expect it to be at the top yet, which is understandable due to his young age. However it’s improving and the latest version 1.6 just proves it!

Two ways to put under Source Control your NuGet package references

Let’s briefly describe these methods by starting with the first introduced in the tool

Read the rest of this entry »

Comments Trackback / Pingback (1)

VMPrepTool for Lab Manager 2010

Visual Studio 2010 Lab Management est considéré comment le summum de l’intégration continue, il permet d’intégrer dans ce cycle la gestion des machines utilisées pour effectuer les diverses campagnes de test.

L’industrialisation de ce procédé à un coût : la configuration. Il faut avouer que dans notre cas, il est élevé: mettre en place Lab Manager demande un certain nombre de compétences, des connaissances et une bonne dose de patience!

Ce “problème” ayant été remonté très tôt auprès de Microsoft, l’éditeur de Redmond a entreprit certains chantiers afin de limiter la casse.

Un premier outil est sortit depuis quelques mois déjà: le VM Prep Tool, il prend en charge la fastidieuse tâche de créer/préparer une machine virtuelle pour que celle-ci soit prête à l’utilisation par Lab Manager.

Concrètement cela consiste à installer les différents agents liés à TFS, les patches et faire des réglages systèmes spécifiques à la gestion des VM.

L’outil se télécharge à l’adresse suivante: http://archive.msdn.microsoft.com/vslabmgmt. L’installation est un peu compliquée mais il suffit de suivre le guide inclut dans la page de téléchargement.

Deux modes d’utilisation sont disponibles:

  • Self Service Mode: permet de configurer/mettre à jour une VM pour qu’elle soit utilisable par Lab Manager.
  • Admin Mode: permet de créer à partir d’une machine virtuelle un template prêt pour Lab Manager.

Read the rest of this entry »

Comments (2)

Team Build 2010: Comment débugger simplement avec l’indexation des sources!

Team Build 2010 résout fort simplement une problématique que l’on a depuis des lustres: comment débugger facilement une release ancienne ou compilée par une chaine d’intégration continue. Ceux qui savent de quoi je parle l’auront déjà compris: avoir les fichiers sources qui correspondent à ce que vous débuggez peut s’avérer être une tâche difficile voire impossible.

La théorie (grosse maille)

Pourquoi? Revenons rapidement sur le mécanisme du debugging (mais alors très rapidement):

  1. Tout commence par l’Exe que vous débuggez, ainsi que les DLL qu’il utilise: c’est le programme qui est exécuté pas à pas par le débuggeur. Seulement, si vous n’avez pas les sources, vous n’aurez qu’une vue code assembleur de votre programme et même si vous avez passé plusieurs années à faire de l’assembleur, ca ne vous donnera pas pour autant le courage de faire avec!
  2. L’utilisateur veut débugger avec les sources qui ont étés utilisées pour compiler le programme. Un type de fichiers existe pour faire le lien entre un fichier binaire (.exe, .dll): c’est le .pdb. Grossièrement le .pdb stocke pour chaque statement de votre langage le fichier source (un .cs par exemple) dans lequel il se trouvait et à quelle ligne.
  3. Lors du debugging, lorsqu’un fichier binaire est chargé, le débuggeur va tenter de trouver le fichier .pdb correspondant (en cherchant d’abord dans le même dossier que le binaire, puis dans tous les chemins d’une variable système).
    S’il y arrive, il pourra alors tenter d’ouvrir les fichiers sources référencés, ceux-ci sont exprimés en absolu, mais si le fichier n’est pas trouvé alors le débuggeur vous demandera de le localiser vous-même.

Dans ce qui vient d’être énoncé, une problématique courante n’est pas prise en compte:

Lors du développement en équipe, un fichier source va évoluer à travers plusieurs versions (qui seront bien évidemment stockées dans le Source Control de votre TFS adoré), il faut donc trouver la version correspondante au binaire car debugger un .exe d’il y a 6 mois avec les dernières: ca ne marche pas top!

Malheureusement, lorsque le .pdb est généré par le compilateur, il n’y a aucune trace de version. Cela peut se comprendre car le compilateur n’est en aucun cas lié au système de gestion de configuration, pour lui il compile des fichiers sans aucune notion de versionning. A moins de mettre toutes vos sources et livrables d’une Build donnée dans un répertoire spécifique (ce qui devient vite l’usine à gaz), il faut pouvoir lier le .pdb au source control.

La solution (toujours théorique)

Ca tombe bien, car le .pdb peut gérer l’extraction de sources à partir d’un source control (pour autant que celui-ci peut être invoqué en ligne de commande).

Read the rest of this entry »

Comments

Must Have: Work Item Text Search

Voilà une fonctionnalité qui n’a toujours pas été implémenté dans Visual Studio: rechercher un Work Item à partir du texte qu’il contient dans les principaux champs. La plupart des gens se rabattent sur le Web Access de TFS pour faire ce genre de recherche, ce qui est un peu agaçant.

Un outil existe depuis quelque temps: Search Work Items for TFS 2010 (télécharger ici).

image Celui-ci vous rajoutera une barre d’outils dans Visual Studio qui retournera la liste des Work Item qui contiennent le texte que vous avez spécifié.

Par défaut, seuls les champs Title, History et Description sont utilisés pour la recherche.


Read the rest of this entry »

Comments

Must Have: Enfin des dossiers pour classer ses builds!

Une remarque que j’entends souvent lorsqu’on parle de TFS: “Dans Team Explorer, pourquoi on ne peut pas mettre de dossiers pour organiser nos builds???”.

C’est vrai que dans un vrai projet le nombre de Build de TeamBuild devient vite conséquent, alors on se retrouve à chercher le bon item parmi les 200 présents, c’est énervant et ca fait désordre!

Surtout qu’on ne demande pas la mer à boire non plus, développer cette fonctionnalité ne doit pas prendre des mois et pourtant cela fait des années qu’on l’attend, donc ca agace…

Read the rest of this entry »

Comments

Must Have: TFS Administration Tool

Team Foundation Server se base sur SharePoint pour la partie portail collaborative et SQL Server Reporting Services pour la partie rapport de données.

Pour l’utilisateur non avertit, le point d’entré est TFS et les deux autres technologies sont encapsulées par celui-ci. Si bien que lorsque celui-ci administre les permissions dans Visual Studio il s’attend à ce qu’elles soient effectives aussi bien sur TFS que SharePoint et SSRS.

Malheureusement ce n’est pas le cas, Microsoft souhaite garder des administrations de permissions distinctes au grand malheurs de beaucoup de gens se retrouvant à faire les mêmes manipulations en trois exemplaires…

Mais voilà, un outil Codeplex développé par des passionnés nous apporte la solution!

Les Team Foundation Server Administration Tool se charge d’administrer les permissions des trois plateformes en même temps et à partir d’une interface unifiée!

Read the rest of this entry »

Comments

Must Have: Les indispensables de Visual Studio et TFS 2010

Beaucoup de personne qui débutent avec l’offre ALM de Microsoft se contentent d’utiliser le minimum requis, à savoir un TFS 2010 installé du coté serveur et un Visual Studio 2010 du coté client.

On ne peut pas les blâmer, on pourrait s’attendre à avoir toutes les fonctionnalités nécessaires pour développer sur à l’aide de cette plateforme et lorsqu’une fonctionnalité manque, notre moteur de recherche favori ne va peut être pas nous retourner la bonne solution voire…trop de solutions!

TFS est un peu victime de son succès, son ouverture permet de créer une quantité incroyable d’add-ons, d’applications serveur/clientes si bien qu’on se perd vite. Du plus il n’y a pas vraiment de référentiel qui répertorie tout ce qu’on pourrait utiliser alors quand on débarque, on ne sait pas où mettre les pieds!

Je vais donc commencer une série de billets taggés “MustHave” qui fera une brève description des outils jugés incontournables. Mais avant ca, étudions un peu les différentes familles d’outils disponibles rangé par catégorie de distribution.

Les différentes contributions

Il y a plusieurs familles d’outils gravitant autour de l’écosystème TFS, étudions les principales rapidement:

Microsoft – General Distribution Release (GDR)

GDR est un type de distribution générique chez Microsoft, ma compréhension sur ce type est que les GDR sont des versions plus abouties de produits (ou partie d’un produit) étant déjà sortie où Microsoft aurait jugé bon de ne pas attendre la prochaine version majeure. Vous avez suivi? Un exemple!?

Le meilleur exemple pour l’ALM est la partie Database Edition 2008, dans sa version RTM les fonctionnalités étaient assez limitées, si bien que Microsoft à décidé de sortir une GDR assez rapidement pour fournir une version vraiment exploitable sans attendre la version 2010 (qui intègre toutes ces évolutions et plus).

Read the rest of this entry »

Comments

TFS 2010 et les Alertes

Pour la majeur partie des utilisateurs de TFS que j’ai rencontré la fonctionnalité des Alertes joue un rôle important dans leur utilisation de la plateforme ALM de Microsoft et pourtant la plupart ne connaissent que la partie visible de l’iceberg: la fenêtre “standard” affichée lorsque l’on clique sur cet item dans le Team Explorer de Visual Studio:

image

Read the rest of this entry »

Comments

Nouvel Article pour IT-expert sur les tests avec TFS

Un petit billet rapide pour signaler que mon article co-écrit avec Vincent Labatut intitulé “Tests applicatifs sur environnements virtualisés avec Team Foundation Server” vient de sortir chez IT-expert.

Pour lire l’article c’est ici !

Pour lire l’intégralité de l’article il vous suffit de créer un compte sur le site, n’hésitez pas: c’est gratuit!

Bonne lecture.

Comments

Rajouter les rapports et le portail sur un Team Project existant

Avec Team Foundation Server 2010 nous avons maintenant la possibilité de créer des Team Project sans passer par les cases “création du portail SharePoint” et “création des rapports de SQL Server Reporting Services”.

Maintenant que se passe-t-il si l’on a installé un serveur SharePoint et/ou un SQL Server Reporting Services et que l’on veut en faire profiter les Team Project existants?

La première solution, celle que j’ai dû employer dans le passé (faute de mieux) et de tout faire à la main. C’est fastidieux et dans le cas de SharePoint pas très “supporté par Microsoft”.

Nous devons la deuxième solution à Microsoft, qui s’est dit que ca ne pouvait pas durer comme ca et qu’il fallait fournir un moyen officiel et automatique pour répondre à ces problématiques.

TFS Power Tools 2010 à la rescousse (comme souvent…)

Par le biais de son outil phare qui échappe aux cycles de livraison standard: le TFS Power Tools, Microsoft à rajouté dans son outil en ligne de commande TFPT.EXE deux nouvelles opérations: addprojectportal et addprojectreports.

Read the rest of this entry »

Comments

« Previous entries Next Page » Next Page »